– QUI SOMMES-NOUS –

Notre équipe

Découvrez le profil de nos instructeurs de méditation de pleine conscience

Nos intervenants sont des instructeurs MBSR formés par l’ADM et le Mindfulness Center de l’université de Brown. Ils ont tous occupé des fonctions opérationnelles au sein de grandes entreprises pendant plus de 10 ans

Xavier Floquet

Est-ce qu’on peut suivre une belle trajectoire et en même temps se perdre ? Oui, Xavier l’a prouvé !

Après des études de premier de la classe aux Arts et Métiers et à HEC, il travaille aux Achats chez Renault puis BNP Paribas. Reconnu et régulièrement promu, tout semble rouler pour lui. Sauf que lentement, quelque chose déraille : son écoute s’étiole, son impatience augmente, sa charge mentale explose… S’en rend il compte ? Non. Par contre il s’aperçoit en 2011 qu’il commence à souffrir de troubles du sommeil

Lorsque les spécialistes qu’il consulte lui parlent de stress et lui proposent des pilules, il lève les yeux au ciel et traite le diagnostic avec condescendance. Dans son monde, il y a ceux qui sont résistants au stress, comme lui, et les autres…

Mais les mois passent, et ça ne va pas mieux. Alors quand, dans une librairie, il tombe sur le livre « méditer pour ne plus stresser », il le feuillète malgré ses préjugés. Et comme le premier paragraphe parle d’insomnie, il l’achète. 250 pages plus tard, il sait que résister au stress est une stratégie délétère et que la méditation peut l’aider.

Il commence alors à pratiquer chaque jour, fait des stages… Et peu à peu, sa vie change : son sommeil s’améliore, mais aussi sa conscience de lui-même, sa capacité de concentration, son rapport aux autres… Quelques années de pratique plus tard, alors qu’il est responsable d’équipes de transformation, il décide qu’il est temps pour lui de transmettre ce qu’il a reçu. Il se forme à l’enseignement du MBSR et développe dans son entreprise des interventions basées sur la mindfulness. En 2019 il fonde avec Virginie et Fabien le collectif Mindful@work pour faire découvrir la pratique à ses pairs dans d’autres entreprises.

Xavier Floquet

Est-ce qu’on peut suivre une belle trajectoire et en même temps se perdre ? Oui, Xavier l’a prouvé !

Après des études de premier de la classe aux Arts et Métiers et à HEC, il travaille aux Achats chez Renault puis BNP Paribas. Reconnu et régulièrement promu, tout semble rouler pour lui. Sauf que lentement, quelque chose déraille : son écoute s’étiole, son impatience augmente, sa charge mentale explose… S’en rend il compte ? Non. Par contre il s’aperçoit en 2011 qu’il commence à souffrir de troubles du sommeil

Lorsque les spécialistes qu’il consulte lui parlent de stress et lui proposent des pilules, il lève les yeux au ciel et traite le diagnostic avec condescendance. Dans son monde, il y a ceux qui sont résistants au stress, comme lui, et les autres…

Mais les mois passent, et ça ne va pas mieux. Alors quand, dans une librairie, il tombe sur le livre « méditer pour ne plus stresser », il le feuillète malgré ses préjugés. Et comme le premier paragraphe parle d’insomnie, il l’achète. 250 pages plus tard, il sait que résister au stress est une stratégie délétère et que la méditation peut l’aider.

Il commence alors à pratiquer chaque jour, fait des stages… Et peu à peu, sa vie change : son sommeil s’améliore, mais aussi sa conscience de lui-même, sa capacité de concentration, son rapport aux autres… Quelques années de pratique plus tard, alors qu’il est responsable d’équipes de transformation, il décide qu’il est temps pour lui de transmettre ce qu’il a reçu. Il se forme à l’enseignement du MBSR et développe dans son entreprise des interventions basées sur la mindfulness. En 2019 il fonde avec Virginie et Fabien le collectif Mindful@work pour faire découvrir la pratique à ses pairs dans d’autres entreprises.

Fabien Carraro

D’aussi loin qu’il se souvienne, Fabien a toujours rêvé de « réussite professionnelle » et pour y arriver, rien de plus simple : Accroitre sa capacité de travail pour finalement ne plus compter les heures passées au bureau… Sauf que … Il pourra vous expliquer comment cette croyance l’a mené à l’épuisement professionnel.

Comment, malgré le succès rencontré, son corps encaisse et se tait jusqu’au jour où il reprend le pouvoir. Bien qu’étant de ces personnes qui s’allongent et s’endorment immédiatement, la première alerte aura été de ne plus pouvoir dormir car la « machine à penser » ne s’arrête plus.
Puis arrive le manque d’appétit et l’envie de s’isoler de son environnement professionnel car ses collègues le trouvent fatigué et peut-être un peu « agressif » alors qu’il avait l’habitude de relativiser, avec l’optimisme qu’on lui connaissait, chaque situation difficile.

C’est finalement sa femme qui le pousse à tenter l’expérience « retraite de méditation en pleine conscience », un projet présent depuis longtemps mais souvent repoussé. Il retrouve le temps de prendre soin de lui.

À ce moment-là tout s’éclaire, comment avait-il pu oublier qu’il vivait dans une dualité de Corps/Esprit. Une semaine de retraite aura suffi à comprendre que le rythme était devenu trop effréné et totalement irraisonné.

Ce n’est que quelques années de pratique quotidienne plus tard et ayant constaté les bienfaits sur lui-même, qu’il se décide à devenir instructeur. Enseigner et guider la méditation pour permettre aux autres d’éviter ou de faire face au burnout. Comprendre que la performance et la créativité demandent des temps de pause et de respiration, pour savoir « être » sans forcément avoir besoin de « faire ». Vivre dans l’instant présent pour se relier à soi-même et aux autres.

En 2019, une nouvelle aventure commence avec Xavier et Virginie au sein de Mindful@work : Enseigner la méditation de pleine conscience en entreprise.

Virginie Floquet

Depuis qu’elle est petite, Virginie rêve de travailler dans un laboratoire. Et elle a réussi à le faire de deux façons !

Tout d’abord en travaillant en R&D pour Bio-Rad, une grosse boîte du secteur du Diagnostic.

Dans le diagnostic, on ne guérit pas les gens, on conçoit des tests : quelques gouttes de sang ou de salive suffisent et hop ! On sait de quoi on souffre et on peut envisager un traitement.

Mais Virginie, à cette époque, ne sait pas de quoi elle-même souffre. En fait elle ne se pose pas la question. Pour elle, manquer de confiance en soi, avoir du mal à se lier aux autres et à s’affirmer ne sont pas des maux : ce sont juste des traits de caractère qu’elle a toujours connus, et qu’on ne peut changer. Après tout, on est comme on est, pas vrai ?

Et puis un jour, Virginie fait un stage de méditation. Comment elle se retrouve embarquée là-dedans, elle la scientifique ? Pour faire plaisir, évidemment : faire passer les autres en premier aussi est dans son caractère. Mais en repartant du stage elle se rend compte que ses épaules, soumises depuis des années à des tensions et à des douleurs chroniques, ne lui font plus mal. Elle se met à rire ! Et si le reste aussi pouvait changer ?

La pratique devient alors son deuxième laboratoire. Et après quelques années d’expériences qui la changent profondément, la timide se retrouve à organiser des ateliers de méditation pour ses collègues et saisit l’opportunité d’aider les autres à se diagnostiquer et à se soigner eux-mêmes ! Elle quitte sa boîte et se forme au programme l’Attention ça marche et au MBSR. En 2019 elle fonde avec Xavier et Fabien le collectif Mindful@work pour enseigner la méditation au public spécifique de l’entreprise.

Virginie Floquet

Depuis qu’elle est petite, Virginie rêve de travailler dans un laboratoire. Et elle a réussi à le faire de deux façons !

Tout d’abord en travaillant en R&D pour Bio-Rad, une grosse boîte du secteur du Diagnostic.

Dans le diagnostic, on ne guérit pas les gens, on conçoit des tests : quelques gouttes de sang ou de salive suffisent et hop ! On sait de quoi on souffre et on peut envisager un traitement.

Mais Virginie, à cette époque, ne sait pas de quoi elle-même souffre. En fait elle ne se pose pas la question. Pour elle, manquer de confiance en soi, avoir du mal à se lier aux autres et à s’affirmer ne sont pas des maux : ce sont juste des traits de caractère qu’elle a toujours connus, et qu’on ne peut changer. Après tout, on est comme on est, pas vrai ?

Et puis un jour, Virginie fait un stage de méditation. Comment elle se retrouve embarquée là-dedans, elle la scientifique ? Pour faire plaisir, évidemment : faire passer les autres en premier aussi est dans son caractère. Mais en repartant du stage elle se rend compte que ses épaules, soumises depuis des années à des tensions et à des douleurs chroniques, ne lui font plus mal. Elle se met à rire ! Et si le reste aussi pouvait changer ?

La pratique devient alors son deuxième laboratoire. Et après quelques années d’expériences qui la changent profondément, la timide se retrouve à organiser des ateliers de méditation pour ses collègues et saisit l’opportunité d’aider les autres à se diagnostiquer et à se soigner eux-mêmes ! Elle quitte sa boîte et se forme au programme l’Attention ça marche et au MBSR. En 2019 elle fonde avec Xavier et Fabien le collectif Mindful@work pour enseigner la méditation au public spécifique de l’entreprise.

Envoyez-nous votre demande

Suivez-nous

© Mindful@Work

Réalisation :